Revue de presse

Lampertheim Clap de fin27 mars 2013

L'heure du conte : « La rencontre de Rouge, Blanche et Chaperon Vert » avec Lou-Ann, Clara et Cécile.
Sur la scène improvisée du centre d'accueil périscolaire La Souris verte, les enfants ont démontré un incroyable talent.

Ce ne fut pas une mince affaire que d'organiser ce festival entre des enfants malades et du personnel d'encadrement en formation. Toujours est-il que plus de 200 personnes étaient au rendez-vous pour écouter au deuxième jour du festival la comédie musicale « Émilie Jolie » dans le local de La Souris verte magnifiquement décoré.
« Souris comedy show »

Vendredi soir, en clôture de la manifestation, ce sont les talents des enfants qui sont mis en avant. En amont, un gros travail, avec le souci « d'arriver à transmettre l'envie de se dépasser, de créer une dynamique », rappelle Christophe Garroy, animateur global et pédagogique. Il observe que « les enfants se mettent en scène spontanément, angoissent avant pour finalement donner une superbe prestation ».

Une joyeuse agitation règne dans le local avant le début de la représentation pendant que parents, grands-parents et enfants prennent place. Se succèdent chansons, contes, démonstration de hip-hop très applaudie, et blagues dans le « Souris comedy show » qui provoquent de gros éclats de rires. Il faut dire que, pour les plaisanteries, d'après Emmanuelle Gauchy, directrice, les enfants qui mangent à La Souris verte en cherchent « tous les midis avant le début du repas ».

Une nouveauté : Willy, papy de Tanguy et Lilou, a initié des enfants de plus de dix ans à quelques tours de magie. Applaudissements fournis devant les tours réalisés, même si l'un d'eux échoue.

En ce qui concerne les lectures, elles sont inspirées du livre de l'écrivain jeunesse français Philippe Lechermeier « Lettres à plumes et à poils », qui consiste en un échange de lettres de l'escargot à la limace, du renard à la poule, de la fourmi à sa reine.

Enfin, pour terminer la soirée, une autre nouveauté : le « living paper cartoon ». Cette prestation est inspirée par Ennio Marchetto (*) et l'Italien Arturo Brachetti, grand maître de la métamorphose. Elle consiste pour les enfants à changer de costume en un temps très court durant la représentation : succès garanti. Astuce utilisée ici : des bandes Velcro.

À la fin du spectacle, le public s'est régalé avec les pâtisseries et boissons vendues dans le but de financer le voyage des enfants cet été à Gérardmer.
F.H. (*) Ennio Marchetto est un artiste italien de renommée internationale qui, dans ses spectacles, mélange mime, comédie, danse, musique et transformisme à base de costumes en papier ; le transformisme étant l'art de changer de costume en un temps très court. Prochain rendez-vous : la fête de fin d'année le 15 juin.

PARTENAIRES :
La télévision des Coteaux
Ă  la Souffel


Visionner toutes les vidéos
de la commune

Canal Vidéo Local
Institutionnels et Financiers

Mairie de Lampertheim
Direction Régionale de la Cohésion Sociale
CAF
Conseil DĂ©partemental
Conseil RĂ©gional
Crédit Mutuel
Animation

La Bibliothèque de Lampertheim "Mille et Une Pages"
Formation professionnelle

CPCV
CEMEA
UFCV



Association "La Souris Verte de Lampertheim"
Accueil de loisirs et Local Pré-ados
5, rue Derrière les Cours - 67450 LAMPERTHEIM
TĂ©l/Fax : 03.88.19.01.90 - mail : sv.lampertheim@gmail.com