Revue de presse

Emplois d'avenir : premiers contrats alsaciens20 novembre 2012

La ministre Nicole Bricq a encouragé les premiers bénéficiaires alsaciens, dont font partie Anthony (à g.) et Cathel (à d.).
La ministre du Commerce extérieur Nicole Bricq a parrainé hier à Strasbourg la signature des quatre premiers contrats emplois d'avenir, le nouveau dispositif de lutte contre le chômage des jeunes voulu par le président Hollande.

Mesure emblématique de la nouvelle majorité, le dispositif des emplois d'avenir doit permettre à 150 000 jeunes de 16 à 25 ans, pas ou peu qualifiés, de bénéficier d'un contrat à temps complet d'un à trois ans dans le secteur non marchand, l'État prenant en charge 75 % du salaire qui doit être égal ou supérieur au SMIC.

Dix jours après l'inauguration du dispositif par François Hollande en banlieue parisienne (DNA du 9 novembre 2012), la Mission locale de Strasbourg-Ouest a servi hier de cadre à la signature des premiers contrats alsaciens.

« Vous commencez demain (ce mardi). C'est un grand jour. Il ne faudra pas oublier de se réveiller », les a amicalement encouragés la ministre du Commerce extérieur, Nicole Bricq. « Il s'agit d'un vrai contrat de travail, assorti d'une formation qui doit vous permettre d'acquérir des compétences pour vous stabiliser et garder cet emploi ou évoluer vers un autre emploi », a-t-elle également rappelé aux jeunes et à leurs employeurs.

Ces derniers sont au nombre de trois pour commencer. Le Syndicat départemental des eaux et de l'assainissement du Bas-Rhin a ainsi recruté Paphet, Cronenbourgeois de 22 ans, titulaire d'un CAP de carreleur.

Issu de l'Établissement public d'insertion de la Défense, il va pouvoir se former pour devenir agent de maintenance sur pompes de station d'épuration. L'association « La souris verte de Lampertheim » (accueil périscolaire et centre de loisirs) engage une nouvelle animatrice en la personne de Cathel, 25 ans, originaire de Merckwiller-Pechebronn, qui en profitera pour décrocher son brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et des sports. 1 900 emplois d'avenir en Alsace d'ici 2014

La Communauté urbaine de Strasbourg (CUS) enfin a recruté Anthony, un Meinauvien de 22 ans, et Roukia, une Hautepierroise de 20 ans. Affecté à l'entretien de l'école élémentaire Sturm, le premier bénéficiera d'une formation d'aide-concierge. La seconde prendra ses fonctions d'agent de restauration à l'école élémentaire du Neufeld.

Au total, d'ici fin 2014, le gouvernement a prévu de financer la création de 1990 emplois d'avenir en Alsace, dont 700 sur le territoire de la CUS. Cette dernière, en qualité employeur, s'est fixé un objectif de recrutement de 50.
X.T.

PARTENAIRES :
La télévision des Coteaux
Ă  la Souffel


Visionner toutes les vidéos
de la commune

Canal Vidéo Local
Institutionnels et Financiers

Mairie de Lampertheim
Direction Régionale de la Cohésion Sociale
CAF
Conseil DĂ©partemental
Conseil RĂ©gional
Crédit Mutuel
Animation

La Bibliothèque de Lampertheim "Mille et Une Pages"
Formation professionnelle

CPCV
CEMEA
UFCV



Association "La Souris Verte de Lampertheim"
Accueil de loisirs et Local Pré-ados
5, rue Derrière les Cours - 67450 LAMPERTHEIM
TĂ©l/Fax : 03.88.19.01.90 - mail : sv.lampertheim@gmail.com